Une approche par l’art

Qui suis-je

Artiste peintre, je suis diplômé des Beaux-arts de Paris, et compagnon de la Ferme Sainte Marthe. Enfant de la nature, j’ai toujours voulu comprendre ce qu’est la vie. M’approprier mon histoire, mon héritage. Etre conscient de mes racines, de mon lien au vivant, nourrit mon besoin de sens et mon équilibre.

Coupeur de feu, je suis initié depuis l’enfance à la géobiologie, en Reiki Usui, ainsi qu’en « communication non violente ». Mon cheminement m’a amené à ce que l’on nomme aujourd’hui le chamanisme, reliance à mon enfance et aux savoirs des femmes de mon histoire familiale. Je suis formé à la méthode HSC (Harner Shamanic Counseling).

Après de longues années d’introspection, je vous partage mon expérience à travers des séances de relation d’aide, des accompagnements, et des formations, comme mises en oeuvre de gestes simples, passerelles entre ici maintenant et nos mémoires profondes. Une manière de retrouver qui nous sommes, et notre feu intérieur.

Fabien Roidor

MA PHILOSOPHIE

La peinture comme point de départ, je cherche mes racines, et c’est en plantant des arbres, des fleurs que j’ai retrouvé ma cohérence. J’observe dans le silence, contemple les surprises de la nature. De ces plantes, j’extrais les pigments que j’utilise pour peindre. Mes dernières peintures dévoilent ce long processus. Révéler la subtilité de ces couleurs qui portent une part de magie. Ce travail exigeant est unique par la durée qu’impose la croissance même des plantes. Cette approche artistique est une réflexion sur nos propres gestes et actions, et sur notre lien au vivant. Ma démarche se joue de grands écarts, motivé par le désir de tester, d’incarner des tentatives, une manière d’être au monde.

MON ART

Ma pratique artistique est une mise en oeuvre de mes échanges avec les plantes. Elles questionnent mes perceptions, ma manière de créer, d’agir, d’être au monde.

La plante offre sa vie et sa présence vibre à travers sa couleur que je prélève. La sensualité de son grain, de sa teinte, témoigne de mes sens éveillés et me ramènent à qui je suis.

J’invite le « regardeur » à s’éveiller à ces « autres » plus subtils. A considérer l’humanité qui l’habite à travers ces parallèles ressentis.

PASSERELLES

L’uni-vers des liens

Instagram

29 3
13 1
28 0